En tête-à-tête avec Aristide...
"Et en l'an 2017, il y aura des robots partout..."